Présentation

Historique

Créé en 1984, le Centre d’Art Contemporain du Luxembourg belge (CACLB) voit le jour dans le cadre d’une politique de décentralisation suscitée par le Ministère de la Communauté française de Belgique.

Il conserve un statut « nomade » jusqu’en 1994, année qui marque son ancrage sur le site de la Grange du Faing à Jamoigne. Depuis 2007, il est implanté sur le site de Montauban-Buzenol où il propose la création d’œuvres monumentales et environnementales temporaires dans un périmètre consacré à la fois à l’archéologie, au patrimoine et à la nature

 
Gérald Dederen, Rossignol, 1992 Pierre Courtois, Abbaye d'Orval, 1994 Rainer Gross, Jamoigne, 2000 Musée temporaire, Izel, 1986 Anne-Marie Klenes et Lukas Kramer, Espace René Greisch, Montauban, 2014 Philippe Le Docte, Rossignol, 1993 Cathy Peraux, Virton, 2003 Manuel Alves Pereira, Jamoigne, 2004 Tapta, Montmédy (F), 1995 Bob Verschueren, Musée lapidaire, Montauban, 2008 Dimitri Xénakis et Maro Avrabou, Jamoigne, 2005

Missions

Dès sa création, le CACLB s’est donné pour objectif la diffusion et l’intégration des arts plastiques contemporains en milieu rural.
Outre son travail d’intégration sur le site de Montauban, il participe à la vie culturelle de l’ensemble de la province du Luxembourg par des collaborations et une implication dans diverses initiatives. Il développe également plusieurs activités pédagogiques permettant notamment à des enfants d’entrer en contact avec l’art contemporain.

Equipe

Directeur artistique : Alain Schmitz

Chargée pédagogique : Stéphanie Kerckaert

Adjointe à la direction : Audrey Vrydags

Conseil d’administration du CACLB

Nous contacter